Inscription et connexion bloquées jusqu'à la fin du mois d'avril 2014 - Mise à jour du site

Expert en soins d'urgences diplômé EPD ES

image de Expert en soins d'urgences diplômé EPD ES

Ecrit par Naima le 07/06/2012 à 14:53

L'infirmier expert en soins d'urgence exerce ses compétences spécifiques dans un service d’urgences polyvalent.

Expert dans son domaine d’activités, il est une personne de référence au sein des services d’urgence. Il est à même de promouvoir la qualité des soins et d’assurer l’encadrement du nouveau personnel.

 

Quel est le rôle de l'expert en soins d'urgence ?

Activités principales

L’Experte/l’Expert en soins d’urgence dipl. EPD ES assure sur délégation médicale, de façon autonome et en collaboration avec d’autres spécialistes médicaux, médico-techniques, médico-thérapeutiques et paramédicaux, la première évaluation, l’admission, les soins et la prise en charge des patientes/patients admis en urgence et de leurs proches.

Les patientes/patients de soins d’urgence peuvent présenter des troubles somatiques ou psychiques aux degrés de gravité variés. Il peut s’agir de blessés ou de malades de tous âges et de toutes origines socioculturelles, admis pour des motifs allant du plus simple au plus complexe, leur vie pouvant même être menacée.

Lieux d'exercice

L’Experte/l’Expert en soins d’urgence dipl. EPD ES remplit ses tâches au sein d’une infrastructure aménagée de façon optimale pour les premiers soins, les mesures diagnostiques et thérapeutiques ainsi que la surveillance continue de patientes/patients dont la vie est menacée. Ces unités sont le plus souvent ouvertes et dès lors accessibles en tout temps et à chacun, ce qui constitue un potentiel de risques pour l’équipe inter et intraprofessionnelle.

L’Experte/l’Expert en soins d’urgence dipl. EPD ES collabore étroitement avec de nombreux services internes et externes à l’hôpital, plus particulièrement avec les suivants:

  • services de sauvetage et secrétariats des admissions d’urgence
  • services médicaux (p. ex. médecins de garde, médecins-chefs)
  • cliniques, unités de soins aigus ou de médecine intensive
  • salles d’opération et anesthésiologie
  • radiologie, laboratoire, salle des plâtres
  • service social, aumônerie, services d’aide et de soins à domicile, unités psychiatriques et police
  • administration

Rôle propre / prescrit

Dans son champ de compétences, l’Experte/l’Expert en soins d’urgence dipl. EPD ES agit de manière autonome et sous sa propre responsabilité. Sur délégation du service médical et en collaboration avec lui, elle/il est chargée du tri, des actions infirmières et médicales, de l’utilisation d’appareils médico-techniques et des interventions pharmacologiques. Elle/il accompagne et soutient les patientes/patients admis en urgence et leurs proches.

Les soins infirmiers s’orientent sur les problèmes exprimés et sur les principaux symptômes décelés. Ils sont dispensés dans l’urgence et souvent en l’absence de certitude quant aux diagnostics.

D’un commun accord avec le service médical, l’Experte/l’Expert en soins d’urgence dipl. EPD ES coordonne les interventions nécessaires. Elle/il participe à la gestion de la qualité et des risques en tenant compte des évolutions actuelles et futures d’ordre économique, écologique et démographique. Elle/il tient la documentation de soins à jour et s’acquitte de tâches administratives. Elle/il participe à la mise au courant et à l’accompagnement des étudiantes/étudiants ainsi que du personnel nouvellement engagé.

Les difficultés de la profession

La complexité des activités où se conjuguent soins infirmiers, science médicale et technique médicale exige de l’Experte/l’Expert en soins d’urgence dipl. EPD ES une capacité d’analyse différenciée et la faculté d’agir et de communiquer de façon autonome dans les limites de ses compétences, de se perfectionner sur les plans personnel et professionnel, de se protéger des dangers et des risques et de préserver son équilibre psychique et physique à long terme. L’Experte/l’Expert en soins d’urgence dipl. EPD ES agit en se fondant sur des données probantes et participe au développement de sa profession.

Dans les unités de soins d’urgence, le volume de tâches est rarement prévisible et peut fluctuer rapidement, ce qui se répercute par des temps d’attente très variables pour les patientes/patients et une charge de travail irrégulière pour l’Experte/l’Expert en soins d’urgence dipl. EPD ES.

Le ressenti individuel d’une situation d’urgence par les patientes/patients et leurs proches, marqué par l’incertitude et l’angoisse et aggravé par les douleurs de la personne concernée, engendrent un stress qui se manifeste de plus en plus souvent par des réactions agressives et violentes à l’égard des Expertes/Experts en soins d’urgence dipl. EPD ES.

L’Experte/l’Expert en soins d’urgence dipl. EPD ES doit faire face aux mutations accélérées du secteur de la santé publique, à l’évolution démographique, à la complexité grandissante des affections et à la polymorbidité des patientes/patients admis. S’ajoutent à cela l’augmentation du nombre de personnes présentant des affections psychiques et un accroissement constant du nombre d’admissions.

 

A qui s'adresse cette formation ? Comment est-elle organisée ?

Conditions d'admission

  • les personnes qui possèdent un titre professionnel de degré tertiaire tel que diplôme d’infirmière ES / d’infirmier ES ou Bachelor of Science en soins infirmiers HES, de même que les titulaires d’un diplôme étranger en soins infirmiers reconnu par l’OFFT (art. 68 LFPr, art. 69 OFPr), qui bénéficient d’une expérience professionnelle de 12 mois au minimum dans le domaine des soins aigus dans un hôpital ou une clinique
  • les personnes qui possèdent un titre professionnel de degré tertiaire tel que diplôme d’ambulancière ES / ambulancier ES ou Bachelor of Science HES de sage-femme / homme sage-femme, de même que les titulaires d’un diplôme étranger, reconnu par l’OFFT, dans ces professions de la santé (art. 68 LFPr, art. 69 OFPr), qui bénéficient d’une expérience professionnelle de 12 mois au minimum dans le domaine des soins aigus dans un hôpital ou une clinique. Ces personnes devront en outre avoir passé un examen d’aptitudes destiné à vérifier l’acquisition des compétences recquises en soins infirmiers. L’examen d’aptitude est mené par les prestataires de formation selon les critères de qualité définis par la Commission de développement

Activité professionnelle pendant la formation

Sont admises aux EPD ES les personnes qui exercent une activité professionnelle (contrat de travail, attestation de l’employeur) dans un service d’urgence qui tient compte des recommandations et des standards actuels de la SSMUS. Pendant toute la durée des EPD ES, leur taux d’occupation doit être au minimum de 50 pour cent.

Organisation de la formation

Les EPD ES se déroulent en cours d’emploi et comprennent au moins 900 heures d’études. La formation dure deux ans au minimum et doit être achevée en l’espace de quatre ans.

Elle se compose d’une partie théorique et d’une partie pratique formant un tout et garantissant l’acquisition des compétences requises. Elles se subdivisent de la manière suivante :

  • Formation auprès d’un prestataire : participation aux cours, apprentissage autonome par des travaux individuels ou en groupe, contrôles de l’apprentissage, travail de diplôme.
  • Formation dans un lieu de formation pratique : suivi clinique dans le service de soins, transfert de l’apprentissage théorique dans la pratique et vice-versa
  • Formation dans un lieu d’activité pratique apparentée (éventuellement) : Dans les cas où le lieu de formation pratique ne permet pas l’apprentissage de toutes les compétences requises, des périodes de formation peuvent être exigées dans d’autres institutions ou dans des lieux d’activité pratique apparentée, afin que les activités manquantes puissent être exercées. Le prestataire de formation fixe, d’entente avec le lieu de formation pratique, la durée de cette période de formation, le lieu où elle se déroule et les autres conditions nécessaires.

L'examen de diplôme

Il a pour but de valider l'acquisition des compétences détaillées ci-dessous et englobe :

  • un travail de diplôme ou de projet écrit, orienté vers la pratique,
  • un examen oral sous la forme d’un entretien professionnel en relation avec le travail de diplôme,
  • un examen pratique ou l’analyse orale de la situation d’une patiente/d’un patient.

 

En quoi consiste la formation ?

PROCESSUS SPECIFIQUEPROCESSUS GENERAUX
Processus de travail 1 Processus de travail 2 Processus de travail 3 Processus de travail 4
Spécialisation en soins d’urgence Coopération et coordination dans l’organisation intra et interprofessionnelle Gestion personnelle Gestion du savoir et développement de la profession

1.1 Tri des patients

1.2 Interventions en soins infirmiers dans les soins d’urgence

1.3 Interventions thérapeutiques dans les soins d’urgence

1.4 Communication et relations avec les patientes/patients et leurs proches

1.5 Utilisation d’appareils médico-techniques

1.6 Traitements pharmacologiques

2.1 Coopération et coordination intra et interprofessionnelle

2.2 Gestion de la qualité et des risques

2.3 Documentation des soins et administration

2.4 Formation et instruction

3.1 Protection personnelle

3.2 Développement personnel

3.3 Communication et dynamique de groupe

3.4 Déontologie et droit

4.1 Action fondée sur des données probantes

4.2 Développement de la profession

Le processus de travail 1 constitue le cœur de cette formation EPD ES. Dès lors, 60% à 70% du temps d’étude y est consacré. Les heures restantes sont réparties entre les processus de travail 2 à 4.

 

La formation plus en détail : Compétences spécifiques au processus de travail des soins d'urgence

Le processus de soins d’urgence comprend l’admission, la prise en charge et les soins des patientes/patients nécessitant des soins d’urgence, du premier contact jusqu’au transfert ou à la sortie du service. Durant ce laps de temps, l’Experte/l’Expert en soins d’urgence dipl. EPD ES est responsable du tri des patientes/patients, ainsi que des soins et des interventions médicales et diagnostiques qui lui sont déléguées. Dans les circonstances spéciales qui entourent les situations d’urgence, elle/il établit une relation d’accompagnement et de soutien, tant avec les patientes/patients qu’avec leurs proches.

Compétence 1.1: Tri des patientes/patients
Procède au tri des patientes/patients en collaboration avec le service médical. Saisit la situation clinique et les besoins en soins des patientes/patients en appliquant des méthodes et des instruments validés et standardisés. Met en œuvre les mesures prévues.
Compétence 1.2: Interventions en soins infirmiers dans les soins d’urgence
Garantit, même sous la pression du temps et dans des conditions difficiles, la prise en charge de tous les patientes/patients qui lui sont confiés, ainsi que des proches. Adapte constamment l’ordre des priorités en fonction des changements d’exigences (liées aux patientes/patients ou à l’organisation du service). Recourt, pour ce faire, à un vaste éventail de principes de traitement, dont le déroulement est susceptible de varier considérablement. Se fonde sur le processus de soins et met à profit la marge de manœuvre dont elle/il dispose.
Compétence 1.3: Interventions thérapeutiques dans les soins d’urgence
Veille à ce que les renseignements nécessaires pour une évaluation médicale diagnostique et thérapeutique soient à disposition en temps voulu. Apporte ses connaissances spécialisées et transmet les informations recueillies sur les patientes/patients en vue des prises de décision par le médecin. Répond de la mise en œuvre correcte des prescriptions.
Compétence 1.4: Communication et relations avec les patientes/patients et leurs proches
Etablit, dans les circonstances spéciales d’un service d’urgence, une relation d’accompagnement et de soutien avec les patientes/patients qui lui sont confiés ainsi qu’avec leurs proches.
Compétence 1.5: Utilisation d’appareils médico-techniques
Appuie les mesures diagnostiques et thérapeutiques par l’utilisation ciblée d’appareils médico-techniques, en tenant compte de la situation momentanée des patientes/patients. Vérifie le fonctionnement des appareils.
Compétence 1.6: Traitements pharmacologiques
Exécute les mesures thérapeutiques de façon compétente et autonome lors de l’administration des médicaments et des produits substitutifs du volume circulatoire prescrits. S’appuie sur ses connaissances approfondies en matière d’indications, contre-indications, posologie et modes d’administration lorsqu’elle/il administre les médicaments spécifiques aux soins d’urgence ainsi que les succédanés du sang. Connaît les effets spécifiques et les effets secondaires des thérapies et réagit de façon ciblée en cas de problème.

 

La formation m'intéresse : à qui dois-je m'adresser ?

Vous devez vous adresser à l'hôpital qui sera votre lieu de formation pratique. Voici la liste des centres de formation reconnus par la Société Suisse de Médecine d'Urgence et de Sauvetage

Lien utile : Société Suisse de Médecine d'Urgence et de Sauvetage

 

Remarque : Depuis le 1er juillet 2010, l'Association Suisse des Infirmiers et infirmières n'est plus l'instance compétente pour les études post-diplômes en soins d'urgence. Les titulaires d'un certificat de capacité délivré par l'ASI sont dorénavant autorisés à porter le titre "Expert en soins d’urgences diplômé EPD ES". L'ASI reste compétente pour toutes les formations post-diplômes en anesthésie commencées avant le 30 juin 2010, mais toutes les formations en anesthésie débutées après cette date sont maintenant gérées par l'Office Fédéral de la Formation professionnelle et de la Technologie (OFFT).

 

Source : Plan d’études cadre soins d’anesthésie, soins intensifs et soins d’urgence EPD ES édicté par l’Organisation faîtière nationale du monde du travail en santé – OdASanté à Berne, le 8 juillet 2009.


A propos de nous - Contact - Liens